Entreprise du Patrimoine Vivant Entreprise du Patrimoine Vivant


Nominations à la Commission nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant

La nouvelle Commission nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant a été nommée par arrêté du ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique et de la secrétaire d’État chargée du commerce, de l'artisanat, de la consommation et de l'économie sociale et solidaire, en date du 21 janvier 2016 et paru au Journal Officiel. La commission compte 46 membres (23 titulaires et 23 suppléants) et respecte une stricte parité homme/femme. Parmi ces nominations : Romain Alès est président de la Commission et Isabelle Ginestet-Naudin, vice-présidente.

Cette Commission est constituée de professionnels qui œuvrent en faveur des pratiques garantissant l’excellence au sein de leur propre activité.



Romain Alès
Président de la Commission Nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant



Isabelle Ginestet-Naudin
Vice-Présidente de la Commission Nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant


Pour rappel, la procédure d’attribution du label EPV est menée par des experts. L’appréciation et l’interprétation de ces critères d’obtention sont confiées à notamment à une Commission nationale indépendante. L’Institut Supérieur des Métiers (ISM) est en charge d’assurer le secrétariat de cette Commission Nationale des Entreprises du patrimoine Vivant et de l’instruction des demandes d’attribution du label.

Examen du dossier de candidature par l’ISM, demande d’avis aux services de l’État en région et aux établissements consulaires compétents, rédaction d’un rapport d’instruction, visites d’entreprises par des experts du métier, examen par la Commission nationale et décision finale des ministres : le processus de sélection des Entreprises du Patrimoine Vivant est une garantie de leur excellence.


21 Janvier 2016