Entreprise du Patrimoine Vivant Entreprise du Patrimoine Vivant


Soirée de remise de diplôme EPV à la maison ST Dupont

Mercredi 28 novembre 2012, l'entreprise ST Dupont, récemment labellisée EPV, a organisé une soirée unique pour la remise officielle de son diplôme. Elle présentait également une arme de chasse d'exception réalisée en collaboration avec une autre EPV, Verney-Carron.

L’année de son 140ème anniversaire, la maison ST Dupont a reçu un beau cadeau puisqu’elle s'est vue attribuer le label EPV ! Pour cette entreprise, le label représente une reconnaissance pour les métiers d’artisanat d’art présents dans ses ateliers de Faverges, en Haute-Savoie.

 

M. Alexis Govciyan, Directeur de l'ISM et M. Jean-Paul Phelippeau, Président de la commission de labellisation, ont ainsi remis le diplôme à M. Alain Crevet, Président du directoire de ST Dupont.

 

De gauche à droite : Alexis Govciyan, Directeur de l'ISM ; Pierre Verney-Caron, Président du directoire de Verney-Caron et Alain Crevet, Président du directoire de ST Dupont.


Alexis Govciyan, Directeur de l'ISM

De gauche à droite : Jean-Paul Phelippeau, Président de la Commission nationale des EPV; Alexis Govciyan, Directeur de l'ISM et Alain Crevet, Président du directoire de ST Dupont.

Le hasard a voulu que ST Dupont fasse renaître son activité bespoke à Faverges alors que l’armurier Verney-Carron, également titulaire du label EPV, créait son atelier dédié à la fabrication de pièces uniques. Les deux maisons ont donc décidé de réaliser ensemble un modèle qui exprimerait la quintessence de leurs savoir-faire respectifs. Ainsi naquit la carabine basculante mono-canon à platine « Azur Legend Crocodile ».

Cette carabine d’exception, dont le mécanisme tient de la haute horlogerie autant que de l’armurerie fine, se devait d’être également hors-norme par son esthétique. Les maîtres orfèvres et laqueurs de ST Dupontont réinterprété le motif « crocodile » prisé par la maroquinerie du XIXe siècle pour le réaliser, non pas en peau, mais en laque de Chine.

 

 

 

 

Pour obtenir ce décor d’un somptueux noir profond, chaque écaille du motif a nécessité pas moins de 26 opérations successives de remplissage, de laquage, de cuisson, d’émerisage et de polissage. Une épaisse couche de palladiumbrillant et inaltérable fut enfin posée sur les parties métalliques de l’ouvrage, comme c’est le cas pour les fameux briquets de la Maison.

 

Cette pièce d'exception a été présentée le 28 novembre lors de la soirée de remise de diplôme EPV à ST Dupont. Félicitations !

 

 


06 Decembre 2012