Entreprise du Patrimoine Vivant Entreprise du Patrimoine Vivant


Cristal taillé : le savoir- faire de la Cristallerie de Montbronn

Distinguée EPV par l’Etat français depuis 2006, la Cristallerie de Montbronn tire son origine d'une cristallerie fondée en 1930 par le père du dirigeant actuel. De père en fils, l'amour du métier se transmet, respectant les gestes d'un très ancien travail Artisanal. Le verrier souffle à la bouche avec habileté, le tailleur cisèle à la main avec précision. Au 18e siècle, les grands verriers, spécialistes du cristal, se sont implantés dans l'Est de la France. C'est à Montbronn, petit village lorrain, qu'Alain Ferstler nous ouvre les portes de ses ateliers.




Le cristal est un composé de silice, d'oxyde de plomb et de carbonate de potatium, pour l'essentiel.

Mais le cristal, c'est avant tout le raffinement d'un éclat, d'une transparence, et d'un tintement inimitable. Matière poétique par excellence, il est tour à tour le décor dans lequel sont présentés les plus beaux bouquets, et sont goûtés les plus grands vins.


Depuis la reprise de la cristallerie familiale, fondée en 1930 par son père, Joseph Ferstler, le savoir-faire s'est concentré sur les métiers de tailleur de cristal. Et ce savoir faire revêt ici une magie particulière dans le travail du cristal doublé couleur, composé de deux couches de cristal, l'une transparente et l'autre colorée.


Particulièrement bien adaptée pour la décoration, la meule au diamant ne traversera que la couche de cristal coloré faisant ainsi éclater le décor de reflets transparents. Ici bleu, là vert, pas moins de 10 coloris sont travaillés à Montbronn.


 

Solidement campé sur ses coudes, les yeux rivés sur la meule, le regard transperçant la matière noble, le tailleur mesure son geste avec souplesse et fermeté. Chaque entaille étant irréversible, une extrême concentration de tous les instants ainsi que des années de pratique sont nécessaires pour acquérir la dextérité des grands tailleurs de cristal.


 

De cette entreprise artisanale, sortent chaque mois plusieurs milliers de pièces en cristal. Après une vérification rigoureuse, le pré-choix, son parcours de métamorphose débute par le "compassage", qui indique au tailleur le canevas à suivre. Viennent ensuite les différentes étapes de taille, comme le "flettage", "l'ébauche", et la taille proprement dite. Les verres quittent ensuite cet atelier pour leur traitement de surface : le polissage à l'acide. Étape délicate et supervisée par Gérard Ferstler.

 


 

Technique de pointe au service du savoir-faire manuel, le polissage à l'acide est l'une des évolutions les plus marquantes du traitement du cristal de ces 30 dernières années. Sécurisée et contrôlée en permanence, elle n'engendre ici aucun impact environnemental.

 

Toutes les pièces fabriquées ici à la Cristallerie de Montbronn reçoivent par sablage le sceau de la maison Ferstler, avant d'être expédiées en Europe, bien sûr, mais aussi aux États-Unis, au Moyen-Orient, et surtout en Chine où l'entreprise familiale, garante de la qualité de son savoir-faire, a acquis une image de luxe à la française bien méritée.





07 Juin 2013