Entreprise du Patrimoine Vivant Entreprise du Patrimoine Vivant


Coup de projecteur sur La Maroquinerie Philippe Serres

Comme certains de ses anciens camarades de classe, originaires de Graulhet dans le Tarn, Philippe Serres aurait pu devenir international de rugby. Mais, c'est sur d'autres terrains qu'il a préféré défendre les couleurs de la France. Dans ce petit village, entre Albi et Toulouse, il dirige depuis 20 ans l'entreprise de maroquinerie fondée par son arrière-grand-mère, la Maroquinerie Philippe Serres (Kiplay Maroquinerie), labellisée Entreprise du Patrimoine vivant depuis 2014.



Et sa manière à lui de chanter la Marseillaise c'est de revendiquer fièrement le 100 % made in France. À l'heure où la compétition se fait trop souvent sur le prix, la stratégie de la maroquinerie Philippe Serres se tourne délibérément vers la qualité. Une qualité reconnue, puisque la majorité du CA de l'entreprise est réalisée auprès de clients grands comptes, marques emblématiques ou grandes maisons du luxe de renommée internationale, qui n'apposeront leurs remarques que sur des produits très haut de gamme et réalisés sur-mesure, souvent à partir d'un simple croquis.


La qualité, le conseil et le savoir-faire sont les ingrédients indispensables pour répondre aux exigences de cette clientèle, comme nous l'explique Philippe Serres.




Dans l'atelier, aucune tâche n’est mécanisée. A la coupe, c'est l’œil expert qui repérera, presque invisible, la trace d'un bouton ou d'une cicatrice sur une peau et décidera de la placer dans une partie cachée, valorisant ainsi la quasi intégralité des peaux, toutes issues, bien sûr, d'animaux élevés et abattus pour leur viande. À la refente et au parage, les pièces sont désépaissies, chacune de manière spécifique selon la place qu'elle occupe dans le produit fini. Suivront ensuite les étapes de finition puis de montage.

Selon Philippe Serres, l’avenir de sa maroquinerie passe encore et toujours par la qualité.







Alors les portes s'ouvrent vers le Royaume-Uni, l'Allemagne, les États-Unis et le Japon ou le label Entreprise du Patrimoine Vivant s'impose peu à peu comme gage de savoir-faire d'excellence.



16 Novembre 2015